MÉDIATION CIVILE (vie quotidienne, voisinage…)

Publié le par

J’interviens pour des prestations de médiation civile (vie quotidienne, voisinage…) auprès des particuliers, syndic de copropriété et membres de conseil syndical


Le conflit apparaît lorsque la communication n’est plus suffisamment fluide. Cette difficulté peut provenir d’un contexte compliqué, d’un historique important, de rythmes différents etc.

Le recours à un médiateur peut-être une solution avantageuse pour les parties. Une médiation est en effet moins coûteuse et plus rapide qu’une résolution par voie judiciaire. Elle est discrète et peut permettre de conserver les relations. Par ailleurs, ce sont les parties qui choisissent elles-mêmes une ou des solutions adaptées, et dans leur intérêt. De plus, si les parties le souhaitent, elles peuvent assister aux séances de médiation en présence de leurs conseils. Dans ce cas, l’avocat qui accompagne son client ne « plaide » pas. Il l’accompagne et le conseille.

L’accord des parties est nécessaire pour démarrer une médiation civile. Le contenu des échanges reste confidentiel. Si les parties le souhaitent, certaines informations peuvent être transmises à des personnes identifiées.

Un médiateur est neutre, indépendant et impartial. Il intervient dans le cadre d’un processus de médiation pour écouter, faciliter, puis rétablir le dialogue entre les parties. C’est à ce stade qu’il est possible de trouver des solutions qui conviennent aux parties et qui répondent à leurs besoins.

En cas d’accord à l’amiable total ou partiel, un protocole d’accord peut être réalisé. Si les parties le souhaitent, une homologation par un juge peut lui conférer la force exécutoire. In fine, l’objectif d’avoir recours au processus de médiation est double. Il s’inscrit dans le présent en rétablissant rapidement la relation afin de retrouver des conditions propices aux échanges et à l’obtention de solutions adaptées, acceptées par les parties. Puis d’avenir, en conservant des relations apaisées durablement.

Me contacter pour plus d’information